Le 11/07/08, Valmondois: Veillée d'arme

Publié le par Le 3ème nain

21h48, la veille du départ, je finis tout juste de remplir mes sacoches. Ca pèse! J'ai certes l'habitude de rouler chargé, mais là c'est autre chose. Je pense que comme toujours, j'en ai trop pris. On verra bien, peut être pourrais-je m'alléger en route?

La nuit tombe, l'excitation et l'impatience qui n'avaient de cesse de grandir depuis quelques jours s'en vont aussi, me laissant seul avec ces sacoches que je prétends emmener jusqu'à Prague. Il faut dire que c'est mon premier "grand" périple. J'ai salué mes collègues en partant, combien croient que je peux arriver au bout? Moi-même je ne suis pas sûr de mon coup. Enfin le vélo est prêt, moi aussi.

Ah zut, j'ai oublié la trousse de toilette! Pff... Et demain, qu'aurais-je encore oublié?

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annick 28/08/2009 10:11

Bravo, votre expérience nous a tous impressionné impressionne. Mon fils de 18 ans et 2 de ses amis ont décidé de partir : Paris Prague, comme vous en vélo. Mon fils n'a jamais fait de vélo il va l'acheter ce matin. Ils ne parlent pas du tout allemand. Ils ont décidé de partir lundi matin! Aux vues de votre récit, nous essayons de les dissuader de partir avec aussi peu de préparation et d'entraînement et de remettre leur voyage à quelques mois. Qu'en pensez-vous?

Le 3ème nain 31/08/2009 13:59



Bonjour,
Laissez-les partir. Ils ont le temps de se faire les mollets sur la partie française, de voir s'ils ont envie d'aller plus loin. Ils vont voyager dans des pays tranquilles, il n'y a rien de
dangereux. Dans le pire des cas ils reviendront avant! Ils ne partent pas seuls, doivent baragouiner 3 mots d'anglais dans le pire des cas, pas de problème pour converser.

Le seul conseil que j'ai à donner, c'est de se faire une première semaine tranquille, sans essayer de faire des kms tout de suite. C'est un coup à se faire mal.