Le 16/07/08, Près de Toul

Publié le par Le 3ème nain

Le lendemain matin, au départ, j'ai vue sur les voisins:

En plus clair ça donne ça:

Sympa! J'ai oublié de préciser que le camping de Bar-le-Duc est dans le parc d'un chateau.

La route continue sans incident majeur. Je suis décidemment le seul à voyager en solitaire. Trois cyclistes voyageant de concert croisés sur la route au matin. Qui plus est pas français, décidemment je me sens bien seul. Où sont mes compatriotes?

Le matin, petite montée fort sympathique, au milieu des vaches. Je débouche soudainement dans un champ d'éoliennes, qui me font m'accrocher à mon guidon. Comme de juste, c'est près des éoliennes que ça souffle le plus, et le vent ne m'aide pas aujourd'hui!

En allant sur Commercy, je mets pour la première fois pied à terre. Une petite route, qui serpente joyeusement dans la campagne, et d'un seul coup, le mur! Aie... J'abandonne lâchement (ca me coutera ma place au paradis des cyclos), je n'en peux plus. Je pousse mon vélo, méditant sur la taille de mes pignons, le poids de mes sacoches. Et moi qui veut faire le tour du monde et passer par le tibet, je suis bien mal parti.

La route va néanmoins me mener à une étape originale. Il s'agit de l'usine où mon père quand il avait à peu près mon âge a commencé à travailler. J'en ai beaucoup entendu parler étant petit, lui-même y retournant assez souvent nous ramenait toujours des madeleines de Commercy. Souvenirs de 4h, avec le chocolat et mes madeleines...

Continuant vers Toul où je pense m'arrêter et trouver un camping, mon genou s'invite à la fête soudainement. J'insiste un peu, mais je suis sur une route trop fréquentée à mon goût par les camions. Avisant un petit chemin  qui quitte la route sur laquelle je misère, je décide que le compte y est pour aujourd'hui. Un peu de camping sauvage pour aujourd'hui, c'est parti.

Et c'est l'enchantement:

Un petit coin de verdure, de l'ombre à l'ouest, et un soleil qui viendra directement sécher ma tente à l'est demain matin: que demander de mieux? Une vue superbe? Tenez!

Que du bonheur, je vous dis. J'ai une petite surprise en ouvrant ma sacoche-cuisine et en sortant le fromage rapé. Il semblerait qu'il ait eu un peu chaud. Le fromage est pris en bloc, et l'huile est au fond du sachet.... Pas grave, ça fera du fromage allégé!!

Par ailleurs, le ciel a commencé à dangereusement se couvrir. La tente sèche demain matin semble mal partie!

 Si j'avais su la nuit que j'allais passer...

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article