Le 24/07/08, Rothenburg

Publié le par Le 3ème nain

1000km passés ce jour! Dommage, le compteur du vélo repart de zéro après le passage des 999,99. Pfff...
Reste quand même cette photo:


Dure journée aujourd'hui. Très vite, ça grimpe fort. Je me paye le luxe de me tromper de vallée. Je vais trop à l'ouest. Dommage, c'est à l'Est que je vais. Donc je grimpe pour sortir de la vallée dans laquelle je suis.. Pour descendre dans la bonne vallée... Pour ressortir encore une fois... Le paysage est quand même sympa:

Une fois sorti de mes problèmes de vallées, je pensais avoir fait le plus dur... Aaargh, le vent s'y met aussi... C'est dur aujourd'hui... Et je me fais avoir: la panne sèche, plus de jus, j'ai mal géré mon alimentation, j'ai faim! Et un gros coup de barre pour aller avec. Qu'à cela ne tienne, je m'arrête dans le premier Aldi trouvé, j'achète 5 bananes, et hop! Je les fais disparaître sous les yeux interloqués des clients du supermarché.

Le principal problème aujourd'hui, c'est que je ne vais pas trouver de camping à Rothenburg. Rien sur ma carte à proximité. Je verrais dans quel état j'arrive et si j'ai envie de continuer, mais je me prépare au camping sauvage. Je suis prêt, même pas peur des sangliers allemands.

Mais en arrivant à Rothenburg... C'est magique! Une ville médiévale, perchée sur sa colline..

Un bonheur! Des petites rues, des tours à foison, des remparts, des touristes, juste ce qu'il faut pour mettre de la vie dans les rues pavées, un kebab... Chic!

Et un camping! Non indiqué sur ma carte il est vrai. Surtout qu'après avoir demandé à une commerçante si d'aventure camping il y avait, et que la réponse avait été non, je me suis retrouvé sur la place principale à chercher de l'eau pour la nuit... Et un brave homme s'est approché pour me demander s'il pouvait m'aider! J'adore l''Allemagne, je vous dis! Surtout quand on m'indique un camping à deux kilomètres, que je prends la roue d'un autre cyclo (bon il ne va pas au camping, mais je le pensais sur le coup et il est passé devant donc...) qui m'emmène à destination.


Et au camping, deux surprises: un touriste japonais en tente (rare, et courageux je trouve: ça ne doit pas être évident de débarquer du Japon et de se faire un périple en Europe en tente), un couple qui voyage avec un âne comme moi je voyage avec mon vélo.  Et le soir, une balade des plus sympathiques à Rothenburg, et pleins de photos en souvenirs. Après Schwabisch Hall, je ne pensais plus que j'aurais encore des surprises comme celle-ci!

Publié dans Allemagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monvelo25 14/06/2010 20:37


moi lorsque j'arrive au bout du compteur je le prend a 999.99 c'est tellement beau d'arriver a faire 1000km qu'il faut le montrer


Le 3ème nain 14/07/2010 19:03



Oui, mais faut-il encore ne pas le louper...