Le 01/08/08 : le retour

Publié le par Le 3ème nain

Il devait être dit quelque part que ce voyage serait une aventure jusqu'au bout.


En effet, j'avais donc pris le mardi en arrivant à Prague mes billets de train pour retourner à Paris. J'avais donc demandé à voyager sur des trains permettant le transport de vélo.

Tout commence par des petites difficultés pour trouver la gare, qui n'est pas celle où j'ai acheté les billets. Ca continu ensuite par une petite galère pour mettre les sept vélos, dont 5 avec sacoches, qui attendent sur le quai dans le seul wagon équipé pour le transport de bicyclette. Et c'est à Dresde, la première étape du voyage, d'où je devais prendre un autre train pour Francfort puis Paris, que tout  dérape...

Le train que je dois prendre est annoncé à quai 40 min avant son départ. Je me dirige donc vers celui-ci, mon vélo à la main. J'arrive devant la voiture où ma place est réservée: pas de sigle vélo. Ah bon, me dis-je, il doit y avoir un local vélo quelque part. Je remonte tout le train... pas de sigle vélo... je le redescends... pas de signe vélo... Oups... je vais voir à l'accueil...
" Ah non Monsieur, ce train ne prend pas les bicyclettes. Il faut prendre tel et tel train pour aller à Francfort.
- Mais je vais à Paris!
- Allons voir le chef de train pour lui expliquer votre problème, peut-être fera t-il une exception?"

Ah , non, le petit monsieur chef de train, il ne fait d'exception. Le règlement c'est le règlement. Vélos interdits! Voilà mon fidèle mulet paria!

Bon... allons voir au guichet. Pas de bol, pas de guichets internationnaux. J'explique tant bien que mal mon petit problème en Allemand, je vois à la façon de la guichetière de répéter "mit ein Farrahd, mit ein Farrahd" que c'est pas gagné! Effectivement, la première proposition de trajet ne comporte pas moins de 11 correspondances... J'éclate de rire dans la gare. Un rire sonore, libérateur. C'est trop fort, je vais me retrouver bloqué ici parce que les trains allemands ne prennent pas les vélos! Je lui fait comprendre une fois calmé, que non, ça ne me va pas. Seconde proposition: 6 correspondances, je voyage toute la nuit, et si j'en rate une, c'est cuit! Il y a des correspondances dans des petites villes, la nuit, c'est un coup à se retrouver sur un quai à 3h du matin.

Je n'ai pas trop le choix, je récupère mes billets pour me faire rembourser un jour, et je loue une voiture pour rentrer. Me voilà en BMW pour rentrer, moi le petit cycliste. La dèche... surtout en tombant dans un bouchon monstre à la sortie de Dresde, dont je vais mettre 4h à sortir...

1100km plus loin (moins qu'à vélo, heureusement!), je suis de retour à Paris à 4h30 du matin. J'aurais vécu l'aventure jusqu'au bout!

Quel bilan tirer de ces 3 semaines de balades? Un grand bonheur, beaucoup de plaisir, et une immense satisfaction personnelle. J'ai découvert deux pays, vu des endroits magiques, discuté avec des personnes d'une autre culture, d'un autre peuple. J'en ai bavé, j'ai failli abandonné, mais j'ai tenu bon.

Quelque part aussi, j'ai démontré, en premier lieu à ma petite personne, ce que je pouvais faire. Je suis allé au bout de mon rêve et de mon projet. Et je reviens sur mes deux jambes, nullement estropié comme l'année dernière.

J'ai eu le temps aussi, tout seul sur mon vélo, de faire le point. Bien des choses se sont passé dans ma petite vie depuis un an, il fallait ça aussi pour dresser un bilan. Et je ne regrette rien.

Ah si: d'avoir oublier ma frontale!!



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Petit Marylène 13/11/2009 20:28


Bonsoir, en fait ça y est nous l'avons fait nous aussi, nous sommes partis de Bressuire (79) en suivant la Loire, passage dans les Vosges et nous avons rejoint la paneuropéenne à Strasbourg pour la
suivre jusqu'à Prague et retour jusqu'à Cheb avant de prendre le train qui nous a ramené à Strasbourg puis à Angers. Nous sommes partis le 9 juillet et sommes arrivés à Prague le 8 aout. En tout
2500 km de vélos. Merci pour toutes tes infos qui nous ont permis de réaliser ce périple.


Le 3ème nain 02/12/2009 11:57


Voilà un message qui fait plaisir! Et qui justifie largement tout le temps que j'ai passé à faire ce blog!
Félicitations pour ce voyage, je serais presque jaloux au vu de la distance parcourue!


Jean-Marc Bondon 16/08/2009 23:40

Un grand merci pour avoir pris la peine de nous faire partager avec talent cette belle aventure. La plupart des cyclistes qui se lancent dans ce genre de récit nous parlent davantage de leurs vélos ou de leurs braquets que de ce qu'ils ont vu.
Bien sincèrement. JM

Le 3ème nain 31/08/2009 13:55


Merci!


pascal 18/07/2009 21:21

Nouveau voyage cette année?

Le 3ème nain 27/07/2009 13:23


Oui, ce sera l'Irlande.
Mais cette fois je pars avec ma fiancée.


Petit Marylène 12/11/2008 21:43

Super, c'est aussi notre projet pour l'été prochain mais le problème a été ton retour est-ce que tu as une solution pour ramener les vélos en train ? Peut-on prendre ses billets d'ici ?

Le 3ème nain 12/11/2008 22:14



J'avais regardé, sans grand succès, pour commander d'ici.

A dire vrai, j'ai vite abandonné mes recherches, car pas sûr d'arriver au bout. Au départ, le guichetier de Prague voulait me faire passer par Nuremberg (mais plus de place), et je pense que
c'est là que ça a foiré. Je sais que le site de la Deutsche Bahn est un des mieux fait d'Europe et qu'on peut y trouver des biellets pour une grande partie du continent, peut-être une piste à
creuser.



kamaradclimber 02/11/2008 09:44

merci !
yatil, par le plus grand des hasards, des cartes qui s'adaptent bien à l'itinéraire ou fautil en avoir un jeu de 35 ?

Le 3ème nain 02/11/2008 21:46



Aucune idée.
J'ai un atlas France, dont j'avais fait les photocopies.
J'avais dégoté l'atlas Allemagne, mais le mien était au 1/400 000 ce n'est pas assez.
Pour la République tchèque j'ai trouvé sur place.

De façon générale, privilégie le 1/200 000.